Les singeries pseudo-autochtones du gouvernement Trudeau deviennent de plus en plus absurdes. Pékin et Moscou doivent être morts de rire.
Accueil / Multiculturalisme / En primeur – L’armée canadienne idolâtre « nos Grands-pères les êtres du tonnerre »

En primeur – L’armée canadienne idolâtre « nos Grands-pères les êtres du tonnerre »

Gouvernement du Canada >

Le Groupe consultatif de la ministre de la Défense nationale sur le racisme systémique et la discrimination reconnaît respectueusement la relation que les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada entretiennent avec les terres sur lesquelles tous les Canadiens et toutes les Canadiennes vivent et dont ils et elles profitent.

En vertu du multiculturalisme canadien, des juges fédéraux ont reconnu le droit des parents autochtones de laisser mourir leurs enfants atteints du cancer.

Chaque réunion hebdomadaire du Groupe consultatif commence par une ouverture officielle. Suivant une tradition appréciée de nombreux peuples des Premières Nations, Inuits et Métis, nous utilisons une forme abrégée de l’Ohenten Kariwatekwen des Haudenosaunee, expression qui signifie les « mots prononcés avant tous les autres ». Cette pratique nous aide à faire le vide dans notre esprit, à honorer la création et à nous rappeler nos responsabilités envers la terre, ses habitants et habitantes et notre mission. Plus important encore, elle permet à nos esprits de se détacher de nos différents chemins et de se réunir afin que nous puissions cheminer ensemble pendant un court moment. Notre collègue du Groupe consultatif, Aronhia:nens Derek Montour, nous a gentiment guidés dans cette pratique de la gratitude, nous permettant de diriger nos pensées « vers la Terre mère et sa belle robe, vers les océans, les mers et les rivières et toutes les créatures qui y vivent, vers la végétation et les créatures qui aiment la terre ainsi que celles qui volent dans le ciel, et vers les Quatre Vents, notre Frère aîné le Soleil, nos Grands-pères les êtres du tonnerre, notre Grand-mère la Lune, et notre Créateur, quel qu’il soit ».

[…]
En plus de son décolonialisme décomplexé, Ottawa fait la promotion des soldats se déguisant en femmes et organise des concours de drag queens pour les fonctionnaires.

Nous encourageons les Canadiens et les Canadiennes ainsi que toutes les personnes qui visitent ces terres à s’informer sur la relation historique et actuelle entre les terres non cédées sur lesquelles nous vivons et travaillons et les Premières Nations, les Inuits et les Métis, et à la reconnaître régulièrement.

[…]

>>> Lire le communiqué complet sur canada.ca

Pour en savoir plus :

Morte d’avoir été amérindienne – La Presse+

Q&A: Canadian Armed Forces drag queen / Q et R : La « drag queen » des Forces armées canadiennes | Borden Citizen (pspborden.com)

***Màj : Le fédéral tente de faire disparaître les preuves*** – Wokisme avec vos taxes : Ottawa organise un concours de drag-queens pour les fonctionnaires – Horizon Québec Actuel (horizonquebecactuel.com)

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.