Accueil / Multiculturalisme / Ensauvagement extrême à Québec: Un immigrant tunisien brûle son ex femme vivante

Ensauvagement extrême à Québec: Un immigrant tunisien brûle son ex femme vivante

Le journal de Montréal >

Les parents de la femme de 27 ans, victime de l’horrible agression survenue dans le quartier Saint-Sauveur, sont «traumatisés» du geste criminel qu’aurait posé l’ex-mari de leur fille plongée dans le coma et brûlée sur la moitié de son corps.   

  La mère de la jeune femme, qui a tenu à taire son identité ainsi que celle de sa fille, se trouvait dans l’appartement avec les deux jeunes enfants, qu’ont ensemble la victime et le suspect, lorsque l’attaque est survenue.     

  La jeune femme se trouvait dans le stationnement adjacent à l’immeuble à logements où elle réside rue Arago Ouest, dans le quartier Saint-Sauveur, à Québec, vendredi soir, lorsque son ex-mari l’aurait aspergé d’essence avant de la mettre en feu.    

  «Quand je suis arrivée en bas, j’ai trouvé la voiture de ma fille avec le coffre ouvert. C’est comme si elle était en train de lever [le fond de la valise] pour prendre la roue de secours», a raconté la mère de la victime en entrevue avec Le Journal au logement de la victime.     

Lire la suite de l’article de Arnaud Koenig-Soutière sur le Journal de Montréal

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

4 commentaires

  1. SI LES QUEBECOIS NE SE REVEILLENT PAS MAINTENANT AVANT LES PROCHAINES ELECTIONS FEDERAL LES ENVAHISSEURS LIBERAUX ET Q SOLIDAIRE VONT NOUS ENVAHIR DES IMMIGRANTS ILLEGAUX

  2. Et voila…j’en était sûr ! Evident que c’était pas un Québécois pure race ! fair des choses pareil !
    seulement les islamistes !!!

  3. Honnêtement, les parents devraient être punis aussi.

    S’ils l’avaient renié, ils en auraient pas de quoi pleurer aujourd’hui.

    Mais au Québec, c’est les femmes qui décident.

    Sûrement, qu’elle vient d’une autre famille séparée.
    C’est ce qui arrive quand les femmes ont du pouvoir.

    Je propose que les plus intelligents parmis nous, adoptons/créons un Islam blanc.
    De façon à nous protéger contre l’invasion et ceux qui provoquent l’invasion.

    Une shariah blanche.

    Je suis sûr que je pourrais amener une majorité d’hommes jeunes, écœurés des femmes, et du système anti-hommes-blancs à bord.

    Les femmes se défendront toutes seules ou se joindront.

    Quand tu as l’argent de la job, du gouvernement, du père et du nouveau conjoint.
    Ça fait de toi une femme qui fait un salaire pour quatre, une personne ultra-privilégié.

    Et la lumière fût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.