Accueil / Multiculturalisme / Les Frères musulmans infiltrent les écoles ontariennes

Les Frères musulmans infiltrent les écoles ontariennes

Frédéric Bastien >

Dans le ROC, au lieu de sortir la religion de la sphère publique et des écoles, on lui ouvre la porte, ce qui donne lieu à des situations hallucinantes. Je vous ai parlé, il y a quelques jours, de l’Ontario qui a confié à une organisation islamiste proche des très intégristes Frères musulmans d’Égypte, la Muslim Association of Canada, la mission de faire une campagne contre « l’islamophobie » dans les écoles ontariennes.

Un professeur ontarien m’a contacté par la suite. Dans son école il y a beaucoup d’élèves coptes, de même que des professeurs coptes. Les Coptes sont la minorité chrétienne d’Égypte qui souffre depuis des années de l’influence des Frères musulmans là-bas. Dans les pires cas, les églises sont brûlées et des Coptes sont tués. Dans le meilleur des cas, ils subissent de la discrimination à chaque jour et ne sont pas ou peu protégés par les autorités. Leur situation illustre d’ailleurs le fait que les membres d’une religion qui sont les plus persécutés dans le monde aujourd’hui sont les Chrétiens, particulièrement ceux du Moyen-Orient (incluant la Turquie).

(…)

Tout ça pour dire qu’en Ontario, ces Chrétiens qui ont trouvé refuge au Canada, vont devoir écouter ces mêmes islamistes qui les persécutaient dans leur pays d’origine et qui vont les éduquer à « l’islamophobie ». Le professeur qui s’est confié à moi tente d’organiser la résistance à la décision du gouvernement ontarien. Souhaitons-lui bonne chance, il en aura besoin.

C’est quand même incroyable la logique tordue du multiculturalisme canadien. On permet à certains endroits des « safespaces » et on multiplie les avertissements à l’avance pour les membres de certaines minorités qui seraient choqués par le contenu de telle ou telle leçon à l’école. Parallèlement, on va soumettre des Chrétiens d’Orient, qui parfois ont vécu l’enfer, à la même propagande islamiste qu’ils ont fui en venant chez nous. Bienvenue au Canada!

>>> Lire la publication complète de Frédéric Bastien sur Facebook

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

2 commentaires

  1. La meme chose pourrait arrivee au Quebec

  2. Je vous le dis. La meme chose va arriver au Quebec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.