Accueil / Multiculturalisme / Racisme étatique anti-Blanc : Trudeau donne 93 millions aux entrepreneurs noirs

Racisme étatique anti-Blanc : Trudeau donne 93 millions aux entrepreneurs noirs

Radio-Canada >

Le fédéral investira jusqu’à 93 millions de dollars sur quatre ans dans un programme totalisant 221 millions en partenariat avec des institutions financières, pour aider les entrepreneurs noirs.

Le premier ministre Justin Trudeau en a fait l’annonce mercredi matin lors de son passage dans les locaux à Toronto de la compagnie HXouse qui fait du mentorat auprès de gens d’affaires des communautés culturelles.

La pandémie de COVID-19 a mis en évidence et exacerbé les obstacles systémiques auxquels sont confrontés les propriétaires de petites et moyennes entreprises et les entrepreneurs noirs au Canada, affirme le gouvernement Trudeau dans un communiqué.

L’argent investi par Ottawa aidera notamment les Noirs propriétaires de PME à avoir accès à de la formation en gestion et planification financière ainsi que des prêts pour faire croître leur société.

Selon le fédéral, il s’agit d’un programme sans précédent au Canada.

Au fil du temps, ce programme permettra de soutenir les entrepreneurs noirs et de créer de nouvelles opportunités pour les entreprises dirigées par des Noirs, pour qu’ils soient mieux positionnés en vue de la relance de notre économie.

– Justin Trudeau, premier ministre du Canada

M. Trudeau se défend d’avoir tardé à agir contre le racisme systémique; il s’était agenouillé il y a trois mois lors d’une manifestation à Ottawa dans la foulée de la mort de George Floyd aux États-Unis. Il reconnaît toutefois qu’il reste beaucoup de travail à faire en matière de réforme en sécurité publique et en justice, par exemple.

La ministre de la Petite entreprise, Mary Ng, ajoute ceci : « Les entrepreneurs noirs rencontrent depuis trop longtemps des obstacles systémiques à leur réussite, et la pandémie de COVID-19 a eu un effet démesuré sur eux ».

Ottawa lancera un appel de propositions auprès des organisations noires pour qu’elles puissent adhérer et aider à mettre en place le nouveau Fonds pour l’écosystème national destiné aux entrepreneurs noirs, en collaboration avec les agences fédérales de développement régional.

Par ailleurs, le fédéral offrira jusqu’à 33,3 millions en prêts dans le cadre du Fonds de prêts pour l’entrepreneuriat des communautés noires. Les prêts iront de 25 000 $ à 250 000 $ par entreprise.

Des capitaux supplémentaires totalisant 128 millions pourront être accessibles aux entrepreneurs noirs grâce à un partenariat entre Ottawa et différentes banques.

Les critères d’admissibilité doivent être communiqués au cours des prochaines semaines.

>>>Lire la suite sur le Journal de Montréal.

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

4 commentaires

  1. C’est du racisme inversé

  2. Comme je l’ai déjà dit, lorsqu’un pays abandonne Dieu, le pays est alors donné à d’autres. Tout ce qui se passe semble le confirmer.

    J’ai un exemple récent en tête quand je pense que le nouveau chef conservateur O’toole est plus rassurant pour les conservateurs parce que, contrairement à monsieur Scheer l’ancien chef, il est pro-choix, c’est à dire en faveur de l’avortement.

    Quand tu es rassurant pour des conservateurs parce que tu es en faveur de l’avortement, c’est qu’il n’y a plus de véritables conservateurs…

    Pas surprenant dans ces conditions que le pays soit en train de passer entre les mains d’immigrants venus du tiers-monde.

    Il ne nous reste vraiment que le chapelet.

  3. Les immigrants illégaux qui traversent le Chemin Roxham auront accès à une aide financière de l’État canadien en plus de se faire naturaliser à la va-vite. Une aide à laquelle nous contribuons depuis des générations mais à laquelle nous n’avons jamais eu droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.