Le racisme antiblanc tue.
Accueil / Multiculturalisme / Terreur au Wisconsin: un militant pro-BLM fait 6 morts et plus de 60 blessés avec son véhicule

Terreur au Wisconsin: un militant pro-BLM fait 6 morts et plus de 60 blessés avec son véhicule

Eugène d’Estimauville de Beaumouchel >

L’attentat terroriste de Waukesha (Wisconsin), qui a fait 6 morts et plus de 60 blessés dont 18 enfants, a été commis par un certain Darrell Brooks Jr.

Qui est donc cet individu qui a décidé de massacrer avec son VUS un groupe d’innocents (dont de nombreux enfants) qui participaient à une parade de Noël?

(ATTENTION : LA VIDÉO SUIVANTE PEUT ÊTRE CHOQUANTE)

Sans surprise, il s’agit d’un Noir. Rappelons que ceux-ci représentent 12,7% de la population américaine mais 50% des meurtriers bon an mal an. Quand aux passants tués, ils étaient tous blancs.

Brooks est un bon exemple de cette surdélinquance afro-américaine puisque son casier judiciaire (qui remonte aux années 1990) est celui d’un multirécidiviste violent. Il s’est entre autres rendu coupable de voie de fait aggravé, de strangulation, d’agression sexuelle sur mineure et d’infractions reliées aux armes à feu.

Le prédateur sexuel Darrell Edward Brooks était recherché par la police du Nevada.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il utilise son automobile comme arme. Au début du mois, il a été arrêté pour avoir tenté d’écraser une femme avec sa voiture. Il a été libéré 2 jours avant le drame… en versant une caution d’à peine 1000$!

L’homme est également un aspirant rappeur imprégné de la culture du gangstérisme et du proxénétisme. Son nom d’artiste : MathBoi Fly. Dans un de ses clips, on le voit poser avec une arme automatique (alors que ses conditions de probation le lui interdisaient) et un véhicule rouge qui semble être l’arme du crime.

Une de ses chansons comporte des paroles où il exprime explicitement sa haine des policiers et son suprémacisme noir :

Throw a bomb
Kenny Stills
That’s for all the coppers
Time to teach it in the schools
It’s that Black Power
Teach em how we built the country
Teach em black authors

[…]

Just another day in Babylon
They ain’t got another victim like its Eric Garner
They ain’t gonna make it hard to breath like its George Floyd
Middle finger to police, dont get me started
Try and use deadly force we gonna go harder
Fuck a price, burn it down, this ain’t Bob Barker
Had his knee on his neck wouldn’t get off him
We ain’t doin’ no more marchin, it’s time to get retarded

Brooks est évidemment pro-BLM et anti-Trump.

« MathBoi Fly » appuie Black Lives Matter.

Il éprouve en fait de la haine pour la race blanche dans son entier, et a déjà appelé à la violence à l’encontre des Caucasiens.

L’homme blanc serait l’ennemi commun de tous les peuples exploités…
L’asservissement des Blancs, fantasme des suprémacistes noirs.

Qui plus est, le criminel de carrière s’intéressait au fait d’écraser des piétons depuis au moins 2016 :

Cette tuerie a-t-elle un lien avec le verdict de non-culpabilité dans l’affaire Kyle Rittenhouse? Il semble que oui, si on se fie aux publications du suspect sur les réseaux sociaux.

Rappelons que cette affaire très médiatisée, qui a eu lieu l’an dernier dans le même État, est un cas évident de légitime défense qui a été monté en épingle par les médias gauchistes qui ne supportent tout simplement pas qu’un jeune patriote de 17 ans refuse de céder aux émeutiers se revendiquant de l’antifascisme ou de Black Lives Matter.

Aux États-Unis, seule une poignée de personnalités conservatrices osent nommer le réel.

Alors que toutes les personnes impliquées dans cet incident était blanches (Rittenhouse comme ses assaillants), les médias et les politiciens progressistes ont volontairement caché ce fait et ont dépeint Rittenhouse en suprémaciste blanc assoiffé de sang, une pure fabrication. La propagande a été si efficace que de nombreuses personnes peu informées croyaient que l’adolescent avait tué des Noirs.

L’actuel président des États-Unis fait partie de ces irresponsables qui ont diabolisé Kyle Rittenhouse.

Les journalistes continuent de mentir en prétendant que l’hécatombe de Waukesha serait un simple délit de fuite. Heureusement, les policiers locaux tentent de rétablir les faits.

Les élites américaines et leurs homologues des autres pays occidentaux ont du sang sur les mains. Ces bien-pensants devraient peut-être arrêter d’encourager la violence noire et de blâmer systématiquement les Blancs pour tous les problèmes de la société s’ils veulent éviter que leurs belles demeures et leur enfants deviennent les prochaines cibles de ces racisés fanatisés.

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.