Ontario, 8 juin 2021. La tragédie de London ne doit pas servir à justifier l'islamisation accélérée du Canada.
Accueil / Multiculturalisme / London : rien ne permet d’affirmer qu’il s’agit d’un attentat terroriste

London : rien ne permet d’affirmer qu’il s’agit d’un attentat terroriste

The London Free Press >

Le chauffeur arrêté dans le cadre d’une attaque présumément motivée par la haine qui a tué quatre membres d’une même famille à London a ri lorsque la police l’a placé en garde à vue dans le stationnement d’un centre commercial, a déclaré à son patron un chauffeur de taxi traumatisé qui a assisté à l’arrestation.

Le conducteur de la camionnette a demandé au chauffeur de taxi, qui était sorti de son véhicule pour allumer une cigarette, d’appeler la police, en disant qu’il venait de tuer quelqu’un.

Le chauffeur de taxi a dit qu’il pensait que le véhicule avait été impliqué dans un délit de fuite et a appelé le 911.

Alors qu’il était au téléphone avec un répartiteur de police, le chauffeur de taxi a vu une voiture de police se diriger vers l’ouest sur Oxford Street et a couru pour lui faire signe.

L’officier s’est garé dans le stationnement et des renforts sont rapidement arrivés avant l’arrestation.

Quand ils l’ont fait sortir du véhicule, il riait“, a déclaré M. Savehilaghi, ajoutant que le suspect avait demandé au chauffeur de taxi d’enregistrer son arrestation.

Veltman était médicamenté pour ses graves problèmes de santé mentale et ses parents craignaient de le laisser seul avec ses frères et sœurs plus jeunes.

Cette description du conducteur de la camionnette est très éloignée de ce que les amis ont dit de Nathaniel Veltman, un homme de 20 ans qui est accusé de la collision mortelle survenue plus tôt dans la nuit. Veltman est accusé de quatre chefs d’accusation de meurtre au premier degré et d’un chef d’accusation de tentative de meurtre.

Veltman n’a pas plaidé devant le tribunal et aucune des charges retenues contre lui n’a fait l’objet d’un procès.

Nate n’est pas un terroriste radical. Il n’a rien à voir avec cela. Il n’est pas un islamophobe. Ce n’est pas ce qu’il est”, a déclaré un ami.

Cet ami, originaire du Moyen-Orient, a déclaré n’avoir jamais entendu Veltman dire du mal du Moyen-Orient ou des musulmans. “Nate était un ami très proche et ne m’a jamais rien dit de mal”, a-t-il ajouté.

Un autre ami a déclaré que Veltman “n’a jamais dit quoi que ce soit de haineux” à propos de quelque groupe que ce soit.

Les deux hommes ont demandé à rester anonymes. L’un des deux est un collègue de travail de Veltman, mais n’a pas voulu identifier son employeur.

“Nous nous joignons à notre communauté pour exprimer notre condamnation de cette attaque violente et offrons notre sympathie sincère à la famille et à la communauté musulmane.”

Il y a quelques semaines à peine, M. Veltman est allé pêcher avec des amis et leur a semblé plus heureux que jamais, selon son collègue. Une photo de cette sortie montre un Veltman souriant montrant sa prise.

Jeudi dernier, trois jours avant l’attaque fatale, Veltman avait des problèmes avec la direction de son nouveau camion, selon son collègue. “En fait, j’ai conduit avec lui jeudi”.

Il a dit que le vendredi, Veltman lui a demandé de finir son travail pour lui parce qu’un membre de sa famille, peut-être sa grand-mère ou son arrière-grand-mère, était décédé, a dit l’homme.

“Il semblait brisé à cause de ça vendredi. C’est la dernière fois que je l’ai vu”.

Une notice nécrologique d’un salon funéraire de Strathroy a confirmé le décès vendredi d’une femme de 101 ans, qui a plusieurs descendants nommés Veltman. La notice nécrologique suggère que Nathaniel Veltman était l’un des 21 arrière-petits-enfants, avec au moins une demi-douzaine de tantes et d’oncles.

Le collègue a dit avoir entendu d’autres travailleurs dire que Veltman s’était présenté pour une équipe de jour dimanche – l’attaque fatale a eu lieu cette nuit-là – et semblait aller bien.

Il a également entendu dire que Veltman avait peut-être joué à l’airsoft, un jeu de tir de compétition comme le paintball qui utilise des billes souples moins dangereuses, après le travail, a déclaré le collègue.

À part pêcher de temps en temps, jouer à l’airsoft et jouer à des jeux vidéo avant de se coucher – généralement tard le soir après une garde de 16 heures à minuit – Veltman était principalement un introverti doux, selon son collègue.

Les deux hommes avaient des discussions sur la foi, mais Veltman n’a jamais insisté sur ses propres croyances, a dit l’homme. “Il n’était pas un chrétien extrémiste. Il n’a jamais semblé haïr les gens, il n’a jamais dit quoi que ce soit de haineux. Cela semble complètement hors de son caractère.”

Le responsable de la tuerie de la mosquée de Québec, Alexandre Bissonnette, souhaitait initialement massacrer des quidams dans un centre commercial. Il n’a jamais été accusé de terrorisme.

D’autres collègues de travail ont été choqués lundi d’apprendre l’arrestation, a dit l’homme. “Ce n’est pas un type violent. Il est un peu tendu parfois, mais à part ça, c’est un bon gars. Il s’entend avec tout le monde au travail”.

Veltman a grandi à Strathroy et a déménagé à London il y a environ six mois pour aller au Fanshawe College, a dit l’homme.

Mardi matin, la police de London est restée postée à l’extérieur de l’immeuble d’habitation situé au 34 Covent Market Place – à côté du marché dans le centre-ville de London – où les dossiers judiciaires obtenus par The Free Press montrent que Veltman vit.

Deux voisins ont déclaré à The Free Press que Veltman vivait seul dans son appartement et l’ont décrit comme un homme blanc introverti qui jouait à des jeux vidéo et interagissait rarement avec les personnes vivant à proximité.

Une habitante de l’immeuble, qui s’est présentée sous le nom d’Emily, a déclaré mardi qu’elle avait été choquée d’apprendre que l’homme accusé du meurtre de dimanche vivait dans son immeuble. Elle a également confirmé qu’une photo qui lui a été montrée était celle de Veltman.

“C’est dégoûtant”, a-t-elle dit. “Je ne peux même pas prétendre comprendre ce que cette famille traverse”.

>>> Lire l’article du London Free Press (en anglais)

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

3 commentaires

  1. WIllnottellanyone

    Il n’a pas été reconnu coupable de terrorisme parce que selon le code canadien cela necessite d’etre en lien avec des organisation terroriste ala atomwaffen.

    • Faux. La définition légale du terrorisme au Canada :

      « …un acte — action ou omission, commise au Canada ou à
      l’étranger :
      (i) d’une part, commis à la fois :
      (A) au nom — exclusivement ou non — d’un but, d’un
      objectif ou d’une cause de nature politique, religieuse ou
      idéologique,
      (B) en vue — exclusivement ou non — d’intimider tout ou
      partie de la population quant à sa sécurité, entre autres sur le
      plan économique, ou de contraindre une personne, un
      gouvernement ou une organisation nationale ou
      internationale à accomplir un acte ou à s’en abstenir, que la
      personne, la population, le gouvernement ou l’organisation
      soit ou non au Canada… »

      https://societecrimino.qc.ca/pdf/actes19/bloc_f_50.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.