Accueil / Multiculturalisme / Soumission à l’islam : Sherbrooke autorise le burkini et interdit les shorts longs à la piscine

Soumission à l’islam : Sherbrooke autorise le burkini et interdit les shorts longs à la piscine

Patrice Bergeron >

Dans un gazouillis publié vendredi, l’auteure Ensaf Haidar s’est insurgée de la décision de la Ville de Sherbrooke d’autoriser ouvertement le port du burkini dans ses piscines et sur ses plages municipales. Voici son billet :

Non aux shorts longs, oui au burkinis

Elle a ensuite relayé un message affirmant que de nombreux groupes associés à la gauche multiculturelle tentaient de faire croire à la population que les vêtements islamiques n’étaient pas un « symbole sexiste et discriminatoire contre la femme ».

L’islamisation tranquille du Québec de plus en plus remarqué par la population

Un internaute a souligné une contradiction pour le moins ironique : alors que la Ville autorise délibérément le port du burkini, elle interdit aux garçons de se baigner avec un maillot de bain qui dépasse les genoux !

Les privilèges islamiques ne passent plus inaperçus

Un utilisateur du réseau social a quant à lui déploré que certaines personnes crussent que tout leur était permis dès lors qu’elles invoquent leur religion.

Lire la suite sur Le Peuple.

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

Un commentaire

  1. Il n’y a absolument rien d’hygiénique dans le Burkina… il faut faire des plinthes à l’hygiène, et non au nom de la religion!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.